Presse – Masonn (Murs)

Jacques Denis, Libération – février 2021

Un article paru en février dernier dans Libération « Le corps en transe » de Jacques Denis, évoque la place du gwoka et de la transe dans la danse contemporaine de trois chorégraphes guadeloupéens et le travail du chorégraphe Max Diakok, en particulier sa nouvelle création Masonn :

Extrait :
« Max Diakok a tissé une poétique de la relation au gwoka, qu’il décline depuis dans des transpositions contemporaines ou plus récemment en rapprochement avec le hip-hop, ou la house. Coup de pied guerrier, sens du défi, travail sur l’axe,l’asymétrie, rapport au sol, rapport articulaire, sont autant d’outils pour établir un langage gestuel, qui fait émerger une danse en soi, faite de traces ».

Louis Otvas, Guadeloupe la 1ère – 19 novembre 2020

à l’occasion de la sortie de résidence du 6 nov 2020

Belinda Mathieu, La Terrasse, juin 2021

« Masonn, une danse éclatante! »

« Paraboles du corps, Odyssée abyssale, Un rituel pour enlacer l’espace, une espèce de krik pour interpeller la cour quand elle dort »

Cie Boukousou

19 Rue de la Boulangerie
93200 Saint-Denis

Contact

compagnieboukousou@gmail.com
06 68 52 77 17