Tout public dès 6 ans

Distribution

Sur scène : 2 danseurs, 2 musiciens et un conteur
Max DIAKOK (Création conte et Chorégraphie Interprète)
Daniély FRANCISQUE/Max DIAKOK (mise en scène)
Extraits textes : Ernest PEPIN (Tambour Babel), Guy TIROLIEN, Philippe CANTINOL
Répertoire musical : Traditionnel/Jony LEROND dit Sòmnanbil/Emmanuel REVEILLE dit Biloute
Danseuse : Rosy Frenet dite Rosyleen
Musiciens: Jony LEROND, Emmanuel REVEILLE
Costumes : Frédérique GAUTRON, Poppy WECHBERG
Création lumières : Jean-Pierre NEPOST

Production

Compagnie Boukousou

Soutien

Mairie de Paris

Photographes

OLga Schanen
Bruno Requentel

Waka Douvan Jou

Création 2012

(Chant pour hâter la venue de l’aube). Ecriture 2004. Spectacle familial dès 6 ans. Spectacle interactif avec le public. Il est précédé d’un court échange avec le public sur les codes interactifs entre le conteur et le public : « Yékrik /Yekrak » « Mistikrik/Mistikrak »

Conte chorégraphique et théâtral (en français avec des chants en créole et créolismes), associant musique et danse Gwoka à un univers merveilleux: l’île imaginaire de Malaka, ses habitants et son arbre merveilleux, l’arbre à sons. Un jour, le roi tyrannique de l’ile -Compère Louwa- décide de faire voiler le soleil afin d’en finir avec l’arbre à sons et avec cette musique source d’espoir et de révolte que le végétal magique fait naître (durée : 60 min, version jeune public : 45 min).

Représentations

« Paraboles du corps, Odyssée abyssale, Un rituel pour enlacer l’espace, une espèce de krik pour interpeller la cour quand elle dort »

Cie Boukousou

19 Rue de la Boulangerie
93200 Saint-Denis

Contact

compagnieboukousou@gmail.com
06 68 52 77 17