Dékbouyaj au Mémorial ACTe

Le 10 juillet 2024 à 20h

Au Mémorial ACTe
Dans le cadre du festival de Gwoka 2024

Spectacle chorégraphique de Max Diakok
Suivi d’un échange avec le public
Avec Rico Toto (clavier)
Eric Danquin (batterie et tambour ka)
Jaklyn Etienne (chant)

« Dékabouyaj » est un néologisme que l’on doit à Max Diakok qui signifie « se défaire de ses nœuds » par le langage du corps. Les nœuds dont il est ici question sont ceux issus des sujétions coloniales ou des conditionnements physiques et psychologiques.

Plus d’infos