COMPAGNIE BOUKOUSOU

"Paraboles du corps, Odyssée abyssale, Un
rituel pour enlacer l'espace, une espèce de
krik pour interpeller la cour quand elle dort"

La compagnie

La compagnie

La danse contemporaine de la Cie Boukousou tire ses racines de l’univers du Gwoka (1) guadeloupéen qui est à la fois une danse, une musique et un art de vivre. Les notions de rapport à la terre et d’énergie y ont une grande importance. Et dans cet univers l’énergie physique dialogue avec l’énergie intérieure, celle qui tisse des liens avec les mémoires anciennes.

La Compagnie Boukousou produit et diffuse ses spectacles (Licences 2 et 3) ;

Actions culturelles :

  • Concerts pédagogiques avec la formule « Célébration du Gwoka » développée par la compagnie déjà présentée à la Cité de la musique de Paris, à la Cité de l’immigration, Médiathèque de Gennevilliers ;
  • Conférences dansées (Auditorium de la Mairie de Paris, Les Périphériques vous parlent) ;
  • La Nuit du Gwoka (Petit Bain Paris 13ème, Nuits blanches 2011 et 2012) ;
  • coups de tambours ;

Des actions de transmission :

  • Ateliers de danse contemporaine et de Gwoka, en direction d’un large public (amateurs, pro, scolaires, handicapées ) à fréquence mensuelle à Micadanses, hebdomadaires au Centre Curial Paris ; L’originalité de la pédagogie réside dans l’apprentissage de l’improvisation et la singularité de chaque individu.
  • Actions d’accompagnement au spectacle vivant (Ateliers, échanges avec les artistes) et  récemment en organisant un séjour à Avignon en juillet 2016 de 5 j d’un groupe intergénérationnel francilien dans le cadre de la présentation de Depwofondis que le compagnie présentait au théâtre Golovine ;

 

• • •

Gwoka (1) est un terme utilisé en Guadeloupe afin de désigner à la fois un ensemble de danses et une musique à base de percussions et de chants, hérité de l’esclavage.

Le Gwoka a été inscrit en novembre 2014 sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

Démarche chorégraphique

Retour à /Max DIAKOK/