Nuit du Gwoka 2011

Nuit du Gwoka  - 1er Octobre 2011 (1ère édition)

Extraits video :  Extrait 1 – Max Diakok et Djokaël Méri sur Rythmes Léwòz et ToumblakExtrait 2 – Hommage de JP Dupond à Eugène MonaExtrait 3: Improvisations Danseuses-Djokaël au makè — Galerie photo (en cours) -

Cette année,  le GWOKA s’invite la nuit du 1er octobre dans le 13 ème arrondissement à Paris, à l’occasion de la Nuit blanche, avec Jony Lerond, dit Sòmnanbil, chanteur et percussionnsite, et Jules Ismin dit Bertho, chanteur, et Max Diakok, danseur et chorégraphe, et figures montantes du Gwoka en Ile de France. Ils seront entourés de leurs amis: Patrice Abenzoar, Philippe Bonnet dit Pòm, Jean-Pierre Dupond, Willy, Didier Paller et guests. ENTREE LIBRE.

Les improvisations de danse seront au rendez-vous de ce grand moment d’échange et de convivialité autour du Ka, nom du célèbre tambour guadeloupéen.

« Cette soirée se veut un moment privilégié pour aller à la rencontre du Gwoka, véritable âme de la Guadeloupe, sentir ses vibrations et lui donner la place et la visibilité qu’il est en droit d’avoir dans la ville lumière et lui permettre de vibrer de tous ses feux à l’occasion de la Nuit blanche!!. » La Cie Boukousou.

18h-20h:  Initiation à la danse Gwoka avec Max Diakok. prix: 10€. Inscription indispensable: compagnieboukousou@gmail.com ou 06 20 58 18 95.

20h30: rencontre autour du Gwoka/apéro/projection : « L’appel du tambour » de Franck Salin.

21h30 début de la soirée musique, chant et danses (improvisations solos ouvertes à toutes et à tous).

Lieu: PETIT BAIN une barge, véritable île sur la Seine. Métro: quai de la Gare ou Bibliothèque François Mittérrand planLe métro fonctionne tout au long de la nuit blanche !.

Production Cie Boukousou/Partenaires : Les Périphériques vous parlent PETIT BAIN.

 

La Nuit du Gwoka, sera suivie des manifestations suivantes:

Colloque et conférence vivante sur le Gwoka: les 21/10 et 4/11 à Paris où Max DIAKOK aura l’occasion de parler de « l’évolution contemporaine de la danse Gwoka à travers son expérience chorégraphique ».

Représentation du spectacle « Pawòl a kò, Pawòl a ka » (Parole du corps, Parole du tambour ka) le 19/11 dans le cadre des Assises de l’Outre Mer organisées par la ville de Saint Denis (93). Cette pièce est un voyage initiatique aux confins de nos mémoires créoles, à l’instar de celui de Ti Jean L’horizon, personnage des contes traditionnels caribéens réputé pour sa pugnacité et sa capacité d’adaptation. Dans cet univers onirique foisonnant d’images, équilibre et déséquilibre, ahan et néant, éloquence et silence ne constituent que divers aspects de la même quête : être debout entre terre et ciel, accueillir les traces héritées des ancêtres tout en balisant son chemin de l’ombre vers la lumière.



 

Comments are closed.