COMPAGNIE BOUKOUSOU

"Paraboles du corps, Odyssée abyssale, Un
rituel pour enlacer l'espace, une espèce de
krik pour interpeller la cour quand elle dort"

Carrefour des Possibles

Action culturelle et citoyenne de prévention à la sécurité routière  et pour la sécurisation du carrefour Lamaze – de février à mai 2018 (Acte 1)

Réunions d’information :

Jeudi 15 /02 – 18h30 – Maison de Quartier Romain Rolland

Vendredi 16/02 – 17h30 – Centre de Loisirs Marville

Inscription/renseignements : lecarrefourdespossibles@gmail.com / 06.68.52.77.17

Télécharger la plaquette des Ateliers

Télécharger le Bulletin d’inscription aux Ateliers

Le carrefour Lamaze, correspondant à la sortie n°3 de l’autoroute A1 (N401), est emprunté quotidiennement par 55000 automobilistes franciliens, ainsi que par 200 enfants environ pour rejoindre, à pied, les groupes scolaires du quartier (école maternelle Marville, écoles élémentaires Blériot et Saint Exupéry). En plus d’être accidentogène, cet axe routier est perçu comme une coupure urbaine inhospitalière et sale.

Six mois après le lancement de la pétition des parents d’élève du quartier, le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis a engagé des travaux de sécurisation sur ce carrefour. Mais, les principes de ces travaux, présentés aux riverains et parents d’élèves en mai 2017 à l’occasion d’une réunion de quartier, ne prévoyant pas de radars ni de panneaux lumineux (dispositifs prévus à minima dans ce type de situation), l’idée nous est venue de les fabriquer nous même avec les habitants du quartier, et en particulier les enfants et les jeunes.

C’est dans ce cadre que la compagnie Boukousou et The Green House présentent Le Carrefour des Possibles, une campagne de prévention routière originale, avec et pour les habitants, pour la sécurisation du carrefour Lamaze.

Du 21 févier au 4 mai 2018, des ateliers d’arts plastiques et de danse sont mis en place à la maison de quartier Romain Rolland et le centre de Loisirs du groupe scolaire Marville. Au programme : réalisation par les enfants, de faux radars et de faux gendarmes en carton et d’une BD de sensibilisation à destination des automobilistes et des habitants.
En parallèle, des ateliers de danse et de musique prépareront une déambulation festive dans le quartier.

Les ateliers de danse proposés dans le cadre de cette campagne de prévention ont notamment pour objectif, à travers le geste dansé, des sons et des mots, de questionner les postures des automobilistes et des piétons mais aussi de développer le sens de l’écoute et de la collaboration avec les autres enfants en vue d’un objectif commun : La restitution sous la forme d’une célébration festive dans l’espace public.

La restitution de ces ateliers est prévue le samedi 5 mai à 14h devant la poste. Elle sera l’occasion d’une présentation d’un mini spectacle, au coeur de l’inauguration des faux radars et des faux gendarmes et de la distribution de la BD.

Ces ateliers et la célébration festive du 5 mai doivent pouvoir susciter un autre regard sur l’espace public, sa dangerosité, et ce qu’il porte potentiellement comme promesse de rencontre et d’écoute de l’autre. En mettant les enfants au centre d’un événement, elle se veut un clin d’oeil à la nécessaire implication citoyenne de tout un chacun.

Rdv samedi 5 mai à 14h devant la poste      (2 rue Henri Barbusse).

Producteur : Cie Boukousou

Partenaires : TheGreenhouse, Arzazou

Soutiens : Politique de la ville, Ville de Saint-Denis, préfecture de Seine-Saint-Denis.

Lieux partenaires : Maison de quartier Romain Roland, Centre de Loisirs Marville (St Denis)

Remerciements : Fédération des Oeuvres Laïques (FOL 93),  Adada